HISTCONGO

                  1885-1960

                            recherche sur l'entièreté du site

LIVRES ET PUBLICATIONS

publication-001-5.jpg   Des Bâtisseurs aux Contempteurs du Congo Belge. L'odyssée coloniale.

 (From Builders to Despisers of Belgian Congo. The colonial odyssey)

 ( Van Bouwers tot Vernielers van Belgisch Kongo. De koloniale odyssee)

   Le sourire du peuple congolais était chanté par tous ceux qui visitaient le Congo belge. Ce Congo immense qui  avait été construit par les Congolais eux-mêmes avec l'aide d'une poignée d'expatriés qui les guidaient d'une main tutélaire et   prudente, car le défi était presque déraisonnable de vouloir, en un court laps de temps, faire passer tous  ces peuples de   l'âge du fer à celui de l'atome. Il avait été construit en marge des méthodes classiques de colonisation, malgré les  diatribes des uns et les coups fourrés des autres. Mais il était devenu trop riche pour ne pas attirer les convoitises et  trop beau pour ne pas attiser les envies.

   Le rêve de la Belgique était de créer au centre de l'Afrique, un pays généreux que les peuples bantous, fondus dans l'ardeur belge, auraient géré eux-mêmes, au fur et à mesure de la fossilisation de l'oeuvre coloniale.

Les grands pays sont venus, la main sur le portefeuille, la Bible ou Le Capital sous le bras, la dynamite dans les poches et la salive écumante de promesses. Le Congo fut virosé ; le sourire a disparu. Et pourtant, tout est là pour qu'il renaisse. Mais il faut lui donner des modèles positifs.

Ce que ce peuple avait fait hier, il peut le refaire demain pour autant que l'ardeur nouvelle soit altière, de la même veine et de la même nature que l'ancienne.

Editions l'HARMATTAN. 2005. 310 pages   ISBN : 2-7475-8502-6   Format : 21.5 x13.5   34 illustrations      LIVRE 1

EAN : 9782747585026

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=19660

livre-2-001.jpg L'Héritage de la Congolie. Naissance d'une nation en Afrique Centrale.

 (The Heritage of the Congolie. Birth of a nation in Central Africa)

 ( De Erfenis van de Kongolie. Geboorte van een natie in Centraal Afrika.)

Entre 1878 et 1890 une seule compagnie s'établira au Congo et y créera 4 filiales. Est-ce pour générer plus de diversité et de concurrence que le roi incitera et aidera les milieux d'affaires anversois à créer 7 autres sociétés avant la mise en activité du chemin de fer en 1898 ? Toujours est-il qu'à partir de ce moment, la doyenne (la C.C.C.I) va s'opposer violemment aux desseins économiques du souverain. Les compagnies (une quarantaine), pour l'essentiel des comptoirs commerciaux, seront créées après la liaison par train de Matadi à Kinshasa. 13% d'entre elles disparaîtront rapidement pour faillite et une dizaine fusionneront au Kasai, sous la pression de la C.C.C.I. laquelle participera activement avec l'Etat au début de la mise en valeur du Katanga.

En parallèle à ces travaux, l'Etat mettra en place l'embryon de l'organisation d'un état moderne : un service médical, une justice écrite ordinaire et militaire, des services agricoles et forestiers, le cadastre, une flotte, les douanes, la poste, la monnaie, deux ports de mer et en collaboration avec les missions, un embryon d'enseignement primaire.

Durant trente années, 12.000 expatriés dont 8.000 Belges participeront à cette mise en valeur, pour les trois quarts d'entre eux dans le Bas Congo.

Ce livre, abondamment illustré (une centaine de photos d'époque), est un témoignage de ces réalisations jusqu'à la reprise de l'Etat Indépendant du Congo par la Belgique en 1908.

Editions l'HARMATTAN. 2007, 288 pages. ISBN : 978-2-296-03450-1 Format : 24 x 15.5 101 illustrations LIVRE 2

EAN : 9782296034501

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=24209

 

extrait-i.odt extrait-i.odt

publication-003.jpg CONGO BELGE. La colonie assassinée

 ( Belgian Congo. The murdered colony)

 (Belgisch Kongo. De vermoorde Kolonie)

Peu de temps après sa reconnaissance en 1908, la colonie du Congo belge participe activement à la première guerre mondiale au terme de laquelle elle se lance dans un programme de développement économique du pays, bientôt contrarié puis interrompu par l'effet sur l'économie mondiale du crash financier aux Etats Unis. La colonie se relevait à peine de cette épreuve qu'elle fut impliquée entièrement dans la seconde guerre mondiale, militairement d'abord, économiquement ensuite, pour compenser, chez les Alliés, la perte des productions de leurs territoires d'Extrême-Orient. La guerre aura pour autre conséquence un exode significatif de la population rurale vers les grands centres, y créant des masses détribalisées. Le remplacement dans ces centres du personnel européen mobilisé par des Congolais évolués, et la prise de conscience chez ceux-ci de leur capacité à remplir ces charges occupées jusque là par des expatriés, va faire émerger, dans les grandes villes, des groupements qui prendront, à terme, une orientation politique.

À la sortie de la guerre, la colonie existe depuis 37 ans et, pour la première fois, des plans de développement gigantesques peuvent être mis en oeuvre et réalisés. C'est le moment choisi par l'O.N.U et les deux grands Blocs, pour attaquer frontalement la gestion du Congo. Le petit Etat belge n'est pas de taille à contrer de telles attaques; il abdique et préfère laisser la place aux partis politiques congolais naissants.

En 1960, la colonie du Congo belge n'existait que depuis un demi siècle et était, de très loin, la plus prospère économiquement et la mieux gérée socialement de l'Afrique noire.

Editions L'HARMATTAN. 2009. 278 pages. ISBN : 978-2-296-07341-8 Format : 21.5 x 13.5 105 illustrations LIVRE 3

EAN : 9782296073418

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=27634

 

10 07 2016 3 CONGO (1940-1963). Fracture et Conséquences Photo de couverture : Pascale Ergo

 ( Congo (1940-1963). Breaking and Consequences.)

 ( Kongo (1940-1963). Breuk en Gevolgen.)

La seconde guerre mondiale va modifier profondément les rapports entre les expatriés et les autochtones dans la colonie et l'attitude du roi Léopold III va désorganiser l'entente jusque-là parfaite des trois piliers de la colonisation : l'administration, les missions et les entrepreneurs, qui prennent parti. Pour la première fois depuis 1885, l
a Belgique est battue et la Force publique, engagée très loin de la colonie (Ethiopie, Moyen-Orient et Asie), va ramener dans celle-ci une autre vision du monde et de la place qu'y occupe la Belgique. L'effort de guerre exigé du Congo par les alliés va mettre littéralement à genoux les populations noires et blanches qui devront supporter en plus le financement du gouvernement belge en exil à Londres, celui des délégations diplomatiques de la métropole dans les différents pays, ainsi que les ukases économiques des alliés. Les pays victorieux, les Etats Unis et la Russie, vont bénéficier auprès des élites congolaises d'une aura particulière dont ils vont habilement user pour asseoir leur mainmise progressive sur le continent noir, en dénigrant, au sein des Nations Unies, les politiques menées par les pays colonisateurs.

La fracture est trop importante pour être réduite et si le plan décennal mis en place par les Belges améliore considérablement les conditions sociales de la population congolaise, celui-ci aura peu d'influence sur les esprits. La rupture est inévitable ; les Belges ne veulent pas d'une guerre coloniale et n'ont pas les moyens de restaurer leur prestige comme la France l'a fait, en devenant une puissance atomique. Ils choisiront d'autres voies.

Editions L'HARMATTAN. 2011. 292 pages. ISBN : 978-2-296-55219-7 Format : 21.5 x 13.5 31 illustrations LIVRE 4

EAN : 9782296552197   OCLC : 741558651

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=34471

 

  10 07 2016 2Etat Indépendant du Congo (1885-1908) D'autres vérités. Réponse à Hochschild.  

       NOUVEAU, NEW, NIEUW

 ( Congo Free State (1885-1908) Other Truths.

 ( Kongo Vrije Staat (1885-1908). Andere Waarheden.

 

Naiei likambo Lelo, djambo naoki nkele

À plus d'un siècle de distance, les archives de l'Etat Indépendant du Congo émergent lentement de l'ombre et l'histoire de ce pays doit être réajustée, affinée et réinterprétée. Cette région, qui avait surgi de l'Antiquité et dont aucun pays ne voulait, sera offerte de manière irréfléchie, par quatorze grandes puissances de l'époque, à une association géographique, un non-pays, dont le président était Léopold II.

Mais il apparut très vite que cette contrée possédait le privilège de pouvoir fournir tout ce que les nations industrialisées du début du XXe siècle étaient prêtes à acheter à n'importe quel prix : les minerais du miracle géologique du Katanga ou le caoutchouc de l'immense et riche forêt hyperhumide.

Les grandes puissances ne pouvaient pas renier leur signature, mais dès que la traite des Noirs vers l'océan Indien fut stoppée et que le chemin de fer fut opérationnel, elles allaient, à la veille de la première guerre mondiale, créer par individus interposés, toutes une panoplies d'intrigues.

Présenté sous forme d'une lettre ouverte à Hochschild ce livre contient beaucoup de choses importantes que les historiens n'ont pas vues ou n'ont pas révélées. Elles apportent un éclairage nouveau  et rectifient parfois la vérité historique. 

Mwa buku, mwa bololo. Un petit livre, un peu amer.

Editions L'HARMATTAN. 164 pages. Format 21,5 x 13,5  ISBN  978-2-343-01622-1  27 illustrations. LIVRE 5

EAN : 9782343016221    OCLC : 863933868
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=41516

 

extrait-v.doc extrait-v.doc

 

tienenaars-001.jpg Tienenaars in Kongo (1885-1918) (Les Tirlemontois au Congo 1885-1918)

Ce livre de 103 pages comportant de nombreuses photos a été écrit en français et traduit en néerlandais par Marcel Best, mais n'a été publié que dans cette langue par le MUSEUM Het Toreke de Tienen (D 1989/2936/1). Une version française peut être vue sur le site Congo 1960 à qui j'ai offert le copy right de cette version. Le design de la couverture est dû à l'amitié de Véronique Opdenbosch

Une petite biographie de 34 Tirlemontois pionniers des premières heures, avec un petit résumé des événements auxquels ils ont participé. Ce livre a servi de catalogue, en 1989, à une exposition au Museum Het Toreke relative à ces pionniers.

Batu baye wana badjalaki na nsomo te, baye wana badjalaki Batu. Ces gens ne connaissaient pas la peur, parce que c'était des Hommes. Format : A4 99 illustrations LIVRE 6

extrait-iii-2.odt extrait-iii-2.odt

cent-mois-001.jpg

Cent mois en Afrique Equatoriale.

Livre de 100 pages écrit uniquement pour les membres de ma famille au départ des nombreuses lettres envoyées d'Afrique et qui relate notre présence permanente dans la forêt guinéenne de la République Démocratique du Congo et du Cameroun. Format : A4, 100 pages LIVRE 7

extrait-iv-1.odt extrait-iv-1.odt

 

 

 Livre6 1couv0003

Congo 1878-1908  de la Découverte à la Construction

Créer un pays au départ de rien n'est pas une chose aisée. Cela exige la succession d'hommes de caractère au fur et à mesure de la construction. Le Congo va être un mangeur d'hommes, à cause de l'hygiène, des maladies et de la solitude, à cause également plus tard, de la cupidité.Stanley prendra le premier relais en s'entourant de véritables aventuriers anglo-saxons. Cette constatation amènera Strauch, le bras droit du roi, à lui adjoindre des officiers d'académie qu' il détestera pour la plupart. Aide ou contrôle ? L'historien Thomson prétend qu'il travaillait pour l'empire britannique.

Le second relais sera pris par des missionnaires de caractère comme Grenfell ou Cambier, explorateurs ou bâtisseurs et par des officiers, militaires ou administratifs, qui seront les acteurs les plus sûrs de la croissance de l'Etat.Un troisième relais sera celui des marchands, d'autres missionnaires, de fonctionnaires civils, plus critiques, s'installant dans un état déjà structuré, dont il n'ont pas connu la difficile croissance.Trois relais, trentre années, 12 mille jeunes pionniers souvent malades, 1500 décès sur place, autant au retour au pays, un bilan qui paraît dérisoire et pourtant toute une humanité libérée, sortie des âges antérieurs et projetée dans le vingtième siècle.

Livre écrit en 2014, 300 pages, format 21,5 x 13,5, 157 illustrations et 24 cartes.

Livre 6.   

Ce livre qui n'est pas publié est à la disposition de tout un chacun sous forme de fichier pdf à la page 8 du site et peut être capté sur votre ordinateur.

 

 

 

24 ans d'histoires relatives au quartier de Seuris. Auvelais, Basse Sambre, 1936-1960

Anecdotes sur la naissance d'un quartier ouvrier dans la capitale de la Basse-Sambre, sur ses habitants (les familles pionnières) et sur leur vie sociale, de l'avant-guerre à l'après-guerre.

Petit livre de 121 pages et 27 figures,

7 votes. Moyenne 3.86 sur 5.

Commentaires (1)

Lisse Fernand
  • 1. Lisse Fernand | 21/07/2016

http://www.africamission-mafr.org/livre_Armand_Merlon.htm

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau